Ouverture de la saison de pêche 2022

Le lac Saint-Pierre se situe entre Trois-Rivières et Lanoraie. C’est un endroit unique et à proximité des grands centres. Venez y vivre de vraies histoires de pêche !

Voir les règlements de pêche en vigueur

Patrimoine UNESCO
et RAMSAR

Biosphère mondiale de l'UNESCO

Les réserves de la biosphère sont des parties d’écosystèmes terrestres ou côtiers reconnues par l’UNESCO. Ces territoires désignés allient de façon exemplaire le développement, c’est-à-dire l’activité humaine, et l’environnement. Depuis l’an 2000, la région est reconnue par l’UNESCO en raison de ces caractéristiques naturelles uniques. Qui plus est, cet environnement exceptionnel côtoie chaque jour une foule d’activités humaines : la chasse, la pêche, les aménagements fauniques, la villégiature, la plaisance, la navigation marchande, le commerce et l’industrie légère. Au cours de la dernière décennie, la région du lac Saint-Pierre est l’endroit au Québec qui a le plus bénéficié de gestes de conservation des habitats fauniques. C’est la cohabitation de l’humain et de la nature qui font du lac Saint-Pierre un endroit d’exception.

Site RAMSAR

Le lac Saint-Pierre a été désigné site RAMSAR en 1998 pour la qualité exceptionnelle de ses zones humides, de ses habitats protégés et des aménagements fauniques voués à conserver la biodiversité du territoire. Voici trois faits importants à retenir sur ce site reconnu par la Convention de Ramsar :

– Les marais, marécages et herbiers émergents et submergés représentent 20 % de tous les marais du Saint-Laurent;

– Ces derniers représentent également 50 % de tous les milieux humides du couloir fluvial;

– Les marais aquatiques (plus de 8 000 ha) et les herbiers aquatiques (plus de 6 200 ha) présentent une valeur inestimable pour la faune régionale.

Dernièrement au Lac Saint-Pierre

Nos partenaires

Explorer le Lac Saint-Pierre

Pêcher au lac Saint-Pierre

Pêcher au lac Saint-Pierre est une expérience unique en soi. Ses diverses zones offrent des paysages qui lui ont valu plusieurs titres prestigieux (biosphère mondiale de l’UNESCO et RAMSAR). On y retrouve l’archipel, qui est aussi appelé ‘« le bayou du Nord’ », puisqu’il est principalement composé d’îles et de marais. On y compte une centaine d’îles, qui est inondée totalement ou en partie au printemps. Ce secteur du lac est principalement utilisé par les poissons pour s’y nourrir et y frayer. Certaines de ces zones sont protégées, et la pêche y est interdite à certains moments de l’année, notamment au printemps (voir règlements pour plus d’informations). De plus, on y retrouve un ensemble de baies très étendues ainsi qu’un vaste territoire en eau libre. La pêche peut y être pratiquée dans tous les secteurs, outre ceux protégés.

Les poissons du lac Saint-Pierre

79 espèces différentes y ont été recensées, soit 68 % de toutes les espèces présentes en eau douce au Québec!!! Plusieurs de ces espèces sont en difficultés, notamment le suceur cuivré, le suceur ballot, le grand brochet, le doré noir et la perchaude qui se retrouvent dans l’archipel . Cependant, d’autres espèces comme l’esturgeon jaune, qui est en situation précaire dans le Saint-Laurent est fortement représenté au lac Saint-Pierre ou la barbue de rivière qui connait une explosion.

Quelques photos
du territoire

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com
Call Now Button