Dossier poissons appâts

 

La fédération

8 mars 2017

Poissons appâts : les décisions absurdes du MFFP provoquent la mobilisation des citoyens

Québec, le 8 mars 2017   L’Aire faunique communautaire du lac St-Pierre (AFCLSP), la Fédération des pourvoiries du Québec (FPQ) et la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) se sont rendues à Contrecœur ce matin afin de supporter la démarche de Menés.québec qui avait convié les amateurs de chasse et de pêche à une importante conférence de presse. Cette activité avait comme objectif de dénoncer la récente annonce du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) d’interdire, à partir du 1er avril, l’utilisation de tous les poissons appâts pour la pêche sportive en été et les poissons appâts vivants en hiver.

 

Au cours de cette conférence de presse, également supportée par plusieurs députés siégeant à l’Assemblée nationale, de nombreux intervenants sont venus exprimer leur désaccord à ces interdictions et expliquer que l’industrie de la pêche sportive est pratiquée au Québec en tout respect de la nature et de l’environnement, et est la source de centaines de millions de dollars pour l’économie.

 

Les chasseurs et pêcheurs présents ont démontré qu’ils ont à cœur leurs ressources fauniques et qu’ils souhaitent avoir leur mot à dire à propos de leur gestion, particulièrement lorsque des décisions sont prises à des fins idéologiques, en faisant fi du bon sens. Il est vrai que la dispersion d’espèces indésirables est autrefois survenue, mais l’encadrement réglementaire, de même que la conscientisation des pêcheurs, étaient inexistants à l’époque.

 

Les poissons appâts sont des poissons indigènes, récoltés par des pêcheurs commerciaux québécois consciencieux, et utilisés selon des règlements stricts. Ce sont des appâts naturels, biologiques, qui étaient abondamment utilisés par les pêcheurs du Québec, tout comme par nos voisins ontariens, qui continueront à pêcher avec des poissons appâts dans le lac Ontario et dans la rivière des Outaouais, qui se déversent dans le fleuve Saint-Laurent. Présentement, devant la multitude de vecteurs de propagation incontrôlables, rien ne démontre que leur interdiction pour la pêche sportive ne prémunira les écosystèmes du Québec contre la propagation d’espèces aquatiques envahissantes ou de maladies. Le récent lien fait par le MFFP entre les poissons appâts et les carpes asiatiques relève d’ailleurs de la démagogie et sème la confusion parmi les citoyens.

 

Afin de maintenir l’élan donné par cet événement, la FédéCP, l’AFCLSP et la FPQ vous invitent à signer les deux pétitions complémentaires qui se retrouvent sur le site internet de l’Assemblée nationale :

 

Maintien de la règlementation relative à l’usage des poissons appâts pour la pêche sportive en été

https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6567/index.html

Maintien de la règlementation en vigueur relativement à la pêche aux poissons appâts vivants

https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-6499/index.html

 

De même, nous vous invitons à faire parvenir à votre député une copie de la lettre type de demande de statu quo concernant la réglementation sur l’utilisation des poissons appâts pour la pêche sportive disponible à :

 

http://www.fedecp.com/la-federation/documentation/peche/

 

 

– 30 –

 

Sources  :

Stéphanie Vadnais

Conseillère en communication

Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs

Tél. : (418) 878-8901 / 1 888 LAFAUNE

@ : [email protected]

 

Gilles Jacques

Président

Aire faunique communautaire du Lac Saint-Pierre

Tél : (450) 836-2413

@ : [email protected]

 

Stéphane Marin

Représentant du dossier des poissons appâts

Fédération des pourvoiries du Québec

Tél : (418) 877 5191

@ : [email protected]