Assistant de la faune

Les assistants à la protection de la faune sont les principaux défenseurs de la faune. Ils patrouillent l’Aire faunique communautaire du lac Saint-Pierre et ils s’assurent que les lois et règlements y sont respectés. Leur mandat est également celui d’informer la population. Leurs pouvoirs sont nombreux, ce qui leur donne toute la latitude nécessaire pour protéger adéquatement la faune sur le territoire.

Les assistants de la faune ne sont pas des agents de répression, mais des agents de sensibilisation, d’éducation et de surveillance.

  • Pouvoirs et obligations
  • S’identifier (sur demande)
  • Faux renseignements
  • Entrave
  • Entrer et passer (sur terrain privé)
  • Inspection – visite (véhicule – embarcation – aéronef)
  • Immobiliser un véhicule
  • Exhiber un document
  • Exiger d’un défendeur qu’il s’identifie
  • Saisie (animal, poisson, fourrure)
  • Remise de la saisie à un agent de la protection de la faune
  • Tuer un chien errant (sous la supervision d’un agent de protection de la faune.)
  • Tuer ou capturer un animal blessé, malade, nuisible (sous la supervision d’un agent de protection de la faune.)
  • Déclaration et remise du chien, animal à un agent de protection de la faune. (sans délai)
  •  Exiger un permis (chasse, pêche, piégeage)
  • Rédaction et remise des rapports à un agent de protection de la faune
  • Formation et recyclage
  • Respecter les règles d’encadrement
  • Port d’une veste d’identification (modèle homologué par le MEF)

Précisions

  • Ce que ça veut dire s’identifier: l’assistant à la protection de la faune doit s’identifier lors de l’interception
  • Faux renseignements: donner de faux renseignements à un assistant à la protection de la faune est une infraction
  • Entrave: refuser de collaborer est une entrave au travail d’un assistant à la protection de la faune EX: ne pas remonter sa ligne à sa demande, refuser de s’identifier, refuser d’exhiber les documents demandés, etc.
  • Entrer et passer: dans l’exercice de ses fonctions, l’assistant à la protection de la faune a le pouvoir de passer sur un terrain privé sans autorisation s’il est dûment identifié
  • Inspection et visite: Ils ont le pouvoir d’inspecter tout ce qui est susceptible de contenir du poisson, de la viande sauvage et des oiseaux, inspection signifie qu’ils peuvent vous demander de déplacer des choses dans votre glacière. Vous ne pouvez pas refuser, car cela est une entrave au travail d’un assistant.
  • Exiger un document: ils peuvent vous demander vos permis de chasse et de pêche ainsi que votre autorisation de pêcher et vous êtes obligé de les produire sous peine d’infraction.
  • Exiger d’un défendeur qu’il s’identifie : si vous êtes en infraction ou si l’assistant a des raisons de croire que vous n’êtes pas la personne que vous prétendez être, vous devez vous identifier « à sa satisfaction ».
  • Saisie (animal, poisson, fourrure) : un assistant a le pouvoir de saisie de poissons pris illégalement , de surplus de poissons, d’animaux et de fourrure.

Avertissement !

Une amende sera remise aux pêcheurs qui ne se seront pas procuré leur autorisation de pêcher de l’AFC du lac Saint-Pierre et/ou commettent une infraction aux lois et règlements en vigueur. L’Aire faunique communautaire ne récolte pas les montants des amendes émises par les assistants et les agents de la protection de la faune. L’argent des amendes s’en va directement au conseil du trésor du Québec et elles ne sont pas nécessairement remises à la faune